LE CAFE RACER DE SERGE

  
                           il faudrait faire quelque chose??

les renseignements techniques:

habillage:

garde boue AR en tôle type fat bob pour chopper (acheté brut sans trou sur 1 site d'accessoiriste harley)

garde boue AV, provient de chez Poly 26 pour un suzuki 500 GSE type envelopant et ralongé

reservoir alu pour yamaha SR 500 ou XS 650

 caches latéraux faits maison en poly

sabot moteur de 650 lario

selle de chez VD classic pour Kawa W 650

saute vent adaptable de chez Poly 26, retaillé avec une bulle

de Suzuki 600 Bandit S première génération

cadre et roue et bras oscillant d'origine peinture noire passée au four

 (réalisée chea un fabricant de cadre de vélo)

fourche de honda 500 CX avec les Tés d'origine réalésés en 33

guidon RD jouvin type multi-position plat

retro carré (j'adore), provient d'une Yamaha

cligno AV Kawazaki VN 800

Cligno AR Harley Sportser

phare AV d'origine (et oui, il a résisté celui là)

feu AR provenance Suzuki

Béquille et pares cylindres, faits maison

 

Travaux à prévoir: roues à rayons en 17

Moteur;

provenance V65 C (pour california pour serge et custom pour moi )

allumage Dyna's

carbu Del Orto de 30 avec filtre à air KN (des vrais), (des Mikuni de 34 à pompe

de reprise sont arrivés, il ne me manque que du courage pour les monter)

Equipage mobile poli et équilibré

Taux de compression augmenté

Pression d'huile augmentée (présence d'un mano au tableau de bord)

gicleur d'huile dans le cylindre pour le graissage des rampes de culbu, agrandi

réalisation d'une friction d'embrayage sans ressort d'amortissement de couple

 (çà cassait tout le temps)boite d'origine mais recalée). Une boite à kick est en attente.

Pose d'une cale de refroidissement d'huile dans le carter moteur inférieur.

Graissage de l'arbre de transmission par barbotage (1 bras poli est arrivé également).

Couplke conique vérifié et graissage des roulements d'entrée amélioré

(celui ci a environ 70 000 km et n'a pas de jeu!!)

Ligne d'échappement en inox et alu faite maison.

Il n'y a plus de tube d'équilibrage et çà n'a rien changé!

 Je passe sur le neiman de citroen BX (que j'adore parce que çà c'est fiable), les papattes en alu poli,

Les comodos de japonaises, le compte tour à fond blanc de ducati,

le faisceau electrique fait maison (donc sans faux contact), le boitier de reniflard d'huile réalisé en alu au tour (on ne le voit pas, mais moi je sais qu'il est là), les durites avia et mon freinage brembo à maitre cylindre nissin.

Et pour finir ma peinture (neuve) Jaune Lacerta de chez Peugeot

Je ne parle pas des amortisseurs AR par pudeur

 

 

 

 

 

 

Modifications moteur en vue de le fiabiliser,

modèle 650 custom (california)de 1986

 

Graissage sous pression à contrôler.

J’ai vu quelques moteurs avec l’embiellage de descendu,

 suite à un défaut de pression.

Le clapet de régulation était resté en position ouverte.

Il se situe à l’avant du moteur au dessous dela

distribution.Le démonter et vérifier l’état du tiroir,

si possible toiler les arrêtes et durcir le ressort de

 tarage en enlevant une cale.

L’idéal serait de remplacer la pompe à huile et son

pignon par celle qui est montée sur les 750 breva

et nouvelles versions.

Le rotor est plus profond, d’où débit plus important.

Afin de surveiller la pression j’ai monté un manomètre

avec sa sonde à la place de celle qui est située entre les

cylindres.

Il faudra fabriquer un adaptateur et le braser sur le corps

du modèle en place.

 

Les axes des culbuteurs se marquent facilement :

J’ai donc agrandi les 2 gicleurs d’huile au niveau du

joint de culasse.

L’entretoise en caoutchouc entre les culbu, se déforme

avec la pression d’arrivée d’huile et finissent par

 laisser l’huile s’échapper au dessus des culbus.

Je les ai remplacées par des modèles en alu

(réalisation par mes soins).

Le plus simple serait de les remplacer si nécessaire.

J’ai également usiné des rainures d’huile en surface

sur les axes de culbus.

 

  • Distribution

 

 

Surveiller le jeu aux soupapes surtout à l’échappement.

Les soupapes se déforment et le jeu disparaît,

même avec une bonne carburation.

 

  • Allumage

 

A l’origine le moteur était monté avec les vis platinées.

Réglages fréquents sous peine d’avoir des difficultés

de démarrage (et c’est peu dire)

On peut très avantageusement le remplacer par un modèle

électronique.

Je préconise le DYNA’S.

Très simple de montage et surtout rendement fantastique.

Pour le calage ne pas se fier aux repères du volant,

car il peuvent s’avérer fantaisistes.

Vu que cet allumage sera monté « en définitif »,

vous pourrez utiliser un disque gradué en degrés le placer

sur le rotor d’alternateur et caler à l’aide d’une lampe

stroboscopique.

Puis réaliser un repère sur la platine de l’allumeur dans

 le cas d’un éventuel démontage.

Avoir de très bon antiparasites des bougies d’indice

préconisés par guzzi.

J’ai testé différents indices, avec une conduite « normale »,

 aucun changement n’est nécessaire.

Personnellement je n’ai plus de résistance dans

 les antiparasites ni de bougie résistive.

L’étincelle est plus forte et avec une carburation

 plus grosse, c’est impeccable.

Mais ceci n’est plus dans le cadre d’une fiabilisation.

 

 

 

  • Carburation

 

Afin d’avoir une réelle filtration et de l’accessibilité mécanique,

 j’ai supprimé la boite « aux courants d’air ».

J’ai monté de véritables filtres de marque KN. En revanche il faudra

 impérativement ajuster la carburation en agrandissant le gicleur

principal.Il n’y a pas de valeur « standard ».

Il faudra regarder la couleur de la bougie, pour ajuster le gicleur de

chaque carbu.

J’ai pu constater des différences entre 2 moteurs de même cylindrée.

Les manchons d’accouplement des carbus ont tendance à se craqueler

mais encore + avec le montage des filtres type KN, car les carbus ne

sont plus soutenus à l’arrière (revers de la médaille)

Le carbu de gauche frotte parfois sur le solénoïde du démarreur

 (moteur en 650 CC uniquement)

Solution, limer le haut du démarreur !!!

Soigner les passages de câbles.

 

Suite à la suppression de la boite à air, il faudra impérativement

fabriquer un reniflard d’huile qui recyclera les vapeurs d’huile

 provenant des caches culbu.

Sinon à grande vitesse il y a risque de vider le carter d’huile !

Recyclage ne signifie pas : envoyer un tuyau vers la roue AR comme

 les motos de courses d’avant, mais avoir un boîtier de dégazage qui

renvoi l’huile ainsi débarrassée de la vapeur d’eau et d’essence vers

 le carter moteur.

Les vapeurs d’eau seront collectées dans une bouteille derrière les filtres

à air ou au dessus du maître cylindre de frein AR.

On y collectera aussi le trop plein du reniflard de la boite de vitesse.

 (Voir paragraphe correspondant)

 

  • Synchronisation des carbus

 

Impératif et régulièrement, d’où un soin particulier aux passages

de câbles surtout pour l’accélérateur.

Personnellement, j’ai monté un dédoubleur de câble le + près

possible des carbus afin d’avoir une longueur de câble individuel

 pour chaque carbu la + faible possible.

Cela évite des déréglages trop fréquent.

 

 

  • Embrayage

Vu les nombreuses casses de la friction d’embrayage dues

au tassement des ressorts d’amortissement de couple, j’ai fait

réaliser une friction à voile plein.

Actuellement il a + de 50 000 km et tient toujours.

Si vous intervenez sur l’embrayage, changez les 2 joints spy

coté vilo et entrée de boite.

Ce serait dommage de redéposer la mécanique quelque temps

après pour si peu !

 

  • Boite de vitesse

 

Si çà siffle en cinquième, ce n’est pas bon.

Il est préférable d’ouvrir et contrôler le montage, les calages

 des arbres et état des pignons.

IL n’y a pas de solution miracle avec des additifs dans l’huile.

Le reniflard de boite ayant tendance à souiller le haut de la boite,

 on peu le modifier et greffer une durite qui viendra dans un bac

 récupérateur.

 

  • Arbre de transmission

 

Plusieurs « écoles » s’affrontent pour faire durer le joint de cardan.

Je graisse……..avec de l’huile de boite, après avoir monté de la pâte

 sur le plan de joint du bras et du couple conique.

Quantité 100 CC d’huile par le soufflet de cardan ou par un bouchon

 de remplissage réalisé sur le bras en alu.

Chez moi çà tient depuis + de 80 000 km et toujours pas de jeu !

Vérifier le montage et « le serrage » des 2 axes de bras oscillant.

Un serrage excessif peut entraîner la casse du « cul de boite » et la

 destruction des roulements insérés dans le carter de boite

 

  • Couple conique

 

Le problème majeur c’est le graissage des 2 roulements à rouleaux

 coniques d’entrée.Il faut améliorer le graissage.

Depuis l’usine a modifié le carter afin de pratiquer un passage

d’huile supplémentaire.Mais çà ne suffit toujours pas.

Il faudra donc usiner le carter et le corps en acier qui maintient

 roulements et arbre d’entrée.

Agrandir les passages d’huile et soigner le calage des roulements

est impératif.

Respecter l’huile additive qui est préconisée (ceci est la résultante

 directe d’une mauvaise conception).

 

 A+ SERGE  DIT GUZZARD